• Offrez à vos patients un accès flexible à tout votre savoir-faire !

FAQ

FAQ

5. Paiement

La commission dépend de la capacité du Chirurgien-dentiste à identifier les patients « fiables ». En effet , c’est le Chirurgien-dentiste qui décide de proposer ou pas une EFS.
Ces commissions alimenteront la trésorerie nécessaire à Mycareflex pour assurer efficacement la gestion, le financement et l’achat de toute les EFS.
Cette commission est susceptible d’évoluer à la baisse dès que différents ratios de fonctionnement se seront précisés au fil des mois.
Notons que dans le cas d’une EFS couvrant un reste à charge prothétique , l’impact de la commission est faible car l’EFS ne concerne que le RAC ,mais ouvre un travail prothétique .
Dans le cas d’une EFS couvrant un acte hors nomenclature , l’impact de la commission est plus important , car la commission peut porter sur la totalité du prix de l’acte HN.
L’influence de cette commission sur les honoraires des patients, est laissée à la libre appréciation de chaque chirurgien-dentiste.
Sur le terrain , nous avons pu observer que de nombreux praticiens ayant accepté de grignoter un peu leur marge ont, in fine ,augmenté leurs recettes annuelles ,ainsi que la qualité de leur exercice.
Catégorie: 5. Paiement
Le fait que le Chirurgien-dentiste accepte que Mycareflex paie en 2 termes , constitue le cœur de l’accord entre le chirurgien-Dentiste et Mycareflex.
La consolidation de tous ces accords par Mycareflex permet à chaque chirurgien-dentiste de participer à la création d’un « fond de réserve »
Ce « fond de réserve » permet à chaque chirurgien-dentiste de devenir son propre assureur .
( L’union a toujours fait la force )
Le chirurgien-dentiste a de facto la possibilité d’interférer directement dans la maitrise financière de ses actes thérapeutiques.( C’est un circuit court )
Au final ,avec Mycareflex , les chirurgiens-dentistes assurent eux-mêmes leurs interventions , et de ce fait , invitent leurs patients à partager avec eux la responsabilité de l’aboutissement du contrat de soins en toute transparence.
Les chirurgiens-dentistes disposent, en fait, intrinsèquement ,du dernier levier de croissance réellement envisageable pour leur profession.
Catégorie: 5. Paiement
Plus un chirurgien-dentiste utilise les EFS ,plus en théorie sa trésorerie se voit impacter par le paiement des 80 % garantis à 60 jour fin de mois date de validation de l’EFS . Ce chirurgien-dentiste par son implication ,renforce le fond de réserve nécessaire à la couverture des risques des EFS de tous les chirurgiens-dentistes utilisateurs de Mycareflex.
C’est la raison pour laquelle Mycareflex souhaite soulager la trésorerie de ce chirurgien-dentiste via le paiement de l’acompte à 30 jours date de validation de l’EFS plutôt que 60 jours ,et ce dès l’accès à différents paliers d’utilisation. ( Voir tableau )
C’est paliers d’utilisation sont susceptibles d’évoluer en fonction de la précision des ratios d’utilisation au fil des mois .
Catégorie: 5. Paiement
Le défaut de paiement d’un patient entraine le non-paiement du solde de 20 % de l’EFS concernée par Mycareflex
Ce défaut impact également négativement le scoring du chirurgien-dentiste.
Catégorie: 5. Paiement

Le patient n’aura plus accès aux EFS dans l’espace Mycareflex

Il faut donc avertir le patient au moment de la signature de l’EFS , de la rigueur imposée par Mycareflex.

Cette rigueur est un message clair qui doit être relayé par tous. Cette rigueur est destinée à nous protéger tous , c’est le prix de la confiance que le Chirurgien-Dentiste accorde à son patient.

Catégorie: 5. Paiement

Load More